Les sous-stations de redressement du Tram 9

Une sous-station de redressement est le lieu de transformation du courant alternatif fourni par Enedis (sous 15 000 ou 20 000 volts) en courant continu sous une tension de 750 Volts continus. Cette transformation est effectuée à l’aide d’un groupe transfo-redresseur ; elle a pour but d’obtenir la puissance nécessaire à l’alimentation des tramways.

Le courant continu obtenu est distribué aux tramways via les lignes aériennes de contact (LAC) déroulées au-dessus de la plateforme du tramway. Les caténaires installées sur les rames, qui seront en contact avec les LAC, y capteront le courant qui fera avancer le tramway.

6 stations sont prévues à Ivry-sur-Seine (1), à Vitry-sur-Seine (3), à Choisy-le-Roi (1) et à Orly (1). Trois d’entre elles seront construites en surface, à Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine et Orly, et les 3 autres en souterrain, à Vitry-sur-Seine et à Choisy-le-Roi.

Ces sous-stations présentent l’avantage d’alimenter le tramway en électricité hors du réseau électrique qui dessert les habitants et les équipements publics. En effet, le tramway est totalement autonome et le réseau domestique n’est pas perturbé en cas d’incident et inversement.

Selon son lieu d’implantation, chaque sous-station fera l’objet d’un traitement architectural et de finition adapté à son environnement.

Pour l’heure, les travaux consistent à assurer la parfaite étanchéité des locaux et à organiser les réseaux électriques nécessaires à la protection de la partie commande de l’ensemble des équipements de puissance.

Partager l'article